Comment reconnaître les vraies perles ?

Découvrez nos bijoux en perles hauts de gamme proposés à prix réduits grâce aux ventes privées Zalando, et obtenez jusqu'à 75 %* de réduction par jour en devenant membre de notre club !

Leur éclat fascinant fait des perles des bijoux particulièrement prisés : montées en boucles d'oreilles, en pendentifs ou en bagues, les vraies perles sont probablement ce que les mers du globe offrent de plus beau. Mais comment reconnaître une perle véritable d'une perle artificielle et comment est-elle produite ? Quant aux perles de culture, sont-elles d'aussi bonne qualité que les perles naturelles ?

iStock 858312092 1 Woran erkennt man echte Perlen?

©CoffeeAndMilk

De l'art de reconnaître les vraies perles, ces joyaux de la mer :

1. Une vraie perle présente de fines irrégularités.2. Une vraie perle peut être plate, oblongue ou en forme de goutte.3. Essayez de la mordre : une vraie perle est froide et dure sous la dent !4. Une vraie perle ressemble à un gros grain de sable, à l'aspect rugueux et irrégulier.5. Une perle sans défauts est en général une imitation.

De nombreux mythes et légendes entourent les perles. Les perles fines, produites naturellement par la mer, sont rares et pendant des millénaires, elles ont été fort difficiles à "pêcher". Les perles se forment lorsque certains corps étrangers pénètrent dans les mollusques à coquille. Seuls quelques mollusques à coquille sont capables de former des perles, comme l'huître perlière. Si des parasites ou des corps étrangers, tels que des grains de sable pénètrent à l'intérieur de sa coquille, elle produit alors de la nacre, en couches successives, pour se protéger de cette intrusion. La nacre est composée de carbonate de calcium et de conchyoline, les constituants qui seront ceux de la future perle.

iStock 529658784 1 Woran erkennt man echte Perlen?
©mammuth

Mais pour que se forme une perle, la présence d'un corps étranger ne suffit pas à elle seule. En même temps que l'intrus, un morceau d'épithélium, ce tissu de l'huître constitué de cellules étroitement juxtaposées, doit se fixer, lui aussi, dans la coquille. Cela permet au corps étranger de sécréter régulièrement des couches concentriques de nacre cimentées entre elles par le conchyoline, pour finir par produire une perle au bout de quelques années. Pour qu'une huître produise donc une perle naturelle, de nombreux facteurs doivent être réunis, et cette coïncidence est très rare. Trop rare par rapport à la demande croissante de bijoux irisés ou brillants sur le marché de la joaillerie.

Perles de culture : de véritables perles créées par la main de l'homme

Ce sont les Japonais qui mirent au point la culture des perles il y a environ cent ans.

Les huîtres perlières sont conservées jusqu'à aujourd'hui dans de grandes banques ou fermes perlières leur offrant des conditions idéales de développement. Au lieu d'un corps étranger naturel, on introduit dans la coquille de l'huître un noyau de nacre nommé le "nucléus", afin de provoquer artificiellement la sécrétion de nacre. Le nucléus provient généralement d'une mulette du Mississippi. L'épithélium, ce tissu conjonctif nécessaire à la formation de la nacre, est également introduit dans la coquille en même temps que le noyau. Puis le processus artificiel rejoint le processus naturel : pour faire une huître, il faut, dans l'un et l'autre cas, entre trois et cinq ans. La perle de culture est, par définition, une vraie perle. Ce n'est pas une perle artificielle, comme les perles d'imitation en plastique transparent. Ce qui la distingue, c'est qu'elle est façonnée par l'homme et non par la nature.

Vous savez à présent distinguer les vraies perles des perles artificielles ?

Quelles sont les caractéristiques des vraies perles et ne peut-on les reconnaître qu'à leur apparence extérieure ? Résumons-nous. La plupart des perles naturelles possèdent de fines irrégularités. Elles ne sont pas parfaitement rondes, mais oblongues, plates ou en forme de gouttes. Les vraies perles sont également reconnaissables à leur structure plus grossière, qui est préservée même lorsqu'elles ont été polies et montées en bijou. Les perles artificielles, quant à elles, sont complètement lisses et présentent une forme sphérique parfaitement uniforme.

iStock 637574058 1 Woran erkennt man echte Perlen?
©flyparade

Vous vous demandez si votre bijou en perles est authentique ? Faites le test de la morsure : une vraie perle est froide et dure sous la dent. Elle a l'apparence d'un gros grain de sable, rugueux et irrégulier. Les perles artificielles, en revanche, sont chaudes, plutôt douces au toucher et complètement lisses. Une perle sans défauts, enfin, est généralement une imitation.

La taille et la couleur des perles : un indice d'authenticité ou de fausseté ?

Les grosses perles colorées sont un véritable accroche-l'œil : mais sont-elles des perles véritables ?

La couleur naturelle des vraies perles se rapproche de celle de la nacre : un blanc doux aux reflets beiges et argentés. Les vraies perles peuvent également être teintes, afin d'obtenir un lustre rosé, jaune doré ou bleuté. Quant aux perles noires, soit ce sont des perles teintées, soit ce sont des perles noires provenant de Tahiti. La perle de culture obtenue à partir de l'huître perlière dite "aux lèvres noires" peut prendre une coloration grise à anthracite. Dans de très rares cas, elle est d'un noir profond et alors particulièrement précieuse.

La taille n'est pas nécessairement un indice de fausseté, bien au contraire. La perle de culture aux lèvres noires de Tahiti produit des perles de taille conséquente. Les perles des mers du Sud, principalement cultivées en Australie, en Indonésie et aux Philippines, peuvent être, elles aussi, de belles dimensions : chez ces dernières, un diamètre de 20 millimètres n'est pas rare !

Découvrez des bijoux en perles de qualité et bien plus à des prix très réduits sur Zalando Privé et économisez jusqu'à 75% par jour en tant que membre *!